Le site de l'Association " Pour la rénovation du stade Jean Bouin ", n'hésitez pas, adhérer à notre Association !!   
Stade Jean Bouin
Stade avant travaux
Catégories
Ephéméride
Mardi
25
Avril 2017
Get FlashPlayer

Bonne fête à tous les :
Marc


C'était aussi un 25 Avril
1986

Explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl.


Né(e) un 25 Avril 1940
Al Pacino

Connexion...
 Liste des membres Membres : 4

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne :
  Anonyme en ligne : 1
logoart/audio026.gifSoutiens - P. Rabadan co-capitaine
Interview de Pierre Rabadan, co-capitaine du Stade Français Paris rugby, effectuée par Marie-France Collette le mardi 28 avril 2009 après l'entraînement de l’équipe au stade Jean Bouin.

Itw du 28 avril 2009
 

Marie-France COLLETTE : Bonjour Pierre, dans une semaine d'entraînement combien perdez-vous de temps à vous rendre sur les différents sites ?
 
Pierre Rabadan : Je n'ai jamais calculé, mais cela doit ce compter en heures ; mais voilà c'est d'un outil de travail dont on a besoin aujourd'hui, on perd beaucoup trop de temps et d'énergies dans ces déplacements même si ce n'est pas à 100 km, il y a du trafic, du stress. Le plus difficile c'est de ne pas pourvoir laisser nos affaires à un endroit, de toujours nous déplacer avec notre équipement et de voir qu'on revient à l'endroit que l'on a quitté le matin.
 
MFC : Pensez-vous que toutes ces contraintes aient une incidence sur votre condition physique ?
 
PR : Physique, je ne dirais pas cela, mais sûrement une perte de l'influx nerveux et énergétique. 
Nous  perdons du temps et de l'optimisation de travail, ça c'est une certitude aujourd'hui, sur la durée surtout, si c'était pour un ou deux mois ce serait supportable, mais sur une saison de dix mois avec les exigences que l'on connaît... Plus ou moins de récupération, de régénération, c'est un handicap.
 
MFC : Qu'attendez vous du nouveau stade, de ces infrastructures, d'un lieu de vie qui vous manquent sûrement aujourd'hui ?
 
PR : Je l'ai déjà déclaré dans la presse, ce qui nous manque le plus pour une cohésion de groupe, c'est un lieu de vie. Pendant des années il y avait « Les Princes » , restaurant qui nous servait de lieu de vie, c'est vrai que cela nous manque, nous n'avons plus d'endroit où nous retrouver tous ensemble, nous détendre, c'est un gros manque pour la cohésion du groupe, on essaie de compenser par d'autres choses.
On attend de ce nouveau projet, un stade, simplement de pouvoir travailler autrement, dans de meilleures conditions, d'avoir enfin un outil de travail correspondant au niveau de notre équipe et d'avoir des objectifs plus élevés et par conséquents de meilleures performances.
 
MFC : Soutenez vous notre action ?
 Itw du 28 avril 2009
PR : (sourire) Bien sure que je la soutien cette action, je comprends les gens qui s'interrogent sur ce projet parce que c'est légitime, mais je suis là depuis bientôt onze ans, et j'ai donc subi pendant toutes ces années ce manque d'infrastructures, c'est un réel handicap. Aujourd'hui nous avons vraiment besoin de ce nouveau stade pour progresser.
Je soutiens cette association et vous remercie du travail que vous faites.
J'espère que ce projet va aboutir le plus vite possible, c'est une urgence pour le Stade Français Paris et le rugby à Paris en général.
On a besoin d'une place pour le rugby, d’installations pour travailler correctement pour que cette équipe soit encore meilleure et qu'elle atteigne des objectifs qu'elle n'a pas encore atteint.
 
MFC : Merci Pierre.
 
Vous pouvez nous laisser vos commentaires dans le BLOG.

Date de création : 01/05/2009 : 20:47
Dernière modification : 01/07/2011 : 21:21
Catégorie : Soutiens


Imprimer l'article Imprimer l'article

Le futur stade
Slideshow

29 août 2011

^ Haut ^