Le site de l'Association " Pour la rénovation du stade Jean Bouin ", n'hésitez pas, adhérer à notre Association !!   
Stade Jean Bouin
Stade avant travaux
Catégories
Ephéméride
Jeudi
23
Novembre 2017
Get FlashPlayer

Bonne fête à tous les :
Clément


C'était aussi un 23 Novembre
1979

Première transfusion de sang synthétique réalisée à Minneapolis (Etats-Unis).


Né(e) un 23 Novembre 1953
Francis Cabrel

Connexion...
 Liste des membres Membres : 4

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne :
  Anonyme en ligne : 1
logoart/news.gifEvènements - Notre contribution à l'enquête
Contribution à l’enquête publique
sur
le Projet de rénovation du stade Jean Bouin
par
l’Association Pour la rénovation du stade Jean Bouin
(1015 adhérents)


Notre association a ses statuts déposés en Préfecture de Police de Paris le 3 mars 2009. La création de cette Association a pour but de fédérer les supporters du Stade Français Paris rugby et tous les amoureux du rugby qui souhaitent voir aboutir le projet voté par le Conseil de Paris.

Au 20 septembre 2009, nous sommes 1015 adhérents à avoir signé un bulletin d’adhésion.

Ala création de notre Association, nous avons mis un site en ligne pour nous présenter : http://renover.jeanbouin.free.fr/.

Notre Association a également un groupe de 1239 membres sur FaceBook (adresse http://www.facebook.com/group.php?gid=55590471143&ref=mf).

Nous sommes POUR que le Stade Français Paris ait une enceinte à la hauteur de ses exploits, avec des infrastructures de haut niveau, moderne, accueillante, véritable stade de rugby, sûr, ouvert sur la ville, novateur, inscrit dans une démarche durable et ambitieux en matière d'esthétique.

Nous sommes POUR que le rugby, implanté dans l’Ouest parisien dans les années 1890, ait un stade à cet endroit, digne du rang de la capitale, à l’heure du succès croissant de ce sport en France et en Europe.

OUI : Pour la première fois depuis longtemps Paris a su développer un club exceptionnel qui porte haut son nom (5 fois champion de France en moins de 10 ans !), qui participe régulièrement à la Coupe d’Europe de rugby (HCUP) et qui est devenu le club de rugby le plus aimé des français et le plus renommé à l'international.
Aujourd’hui, la pratique du rugby nécessite des installations adaptées aux exigences du haut niveau. Des vestiaires, des sanitaires, des locaux médicaux modernes et sécurisés, des salles d’entraînement et de réunions spacieuses. Actuellement, ces installations brillent par leur absence ou leur indigence. Paris mérite désormais d'avoir un stade à la hauteur des exploits de cette équipe.

OUI : Le Stade Français Paris doit avoir un stade accueillant avec des tribunes confortables et couvertes. Aujourd’hui, ce stade est vétuste. Sur environ 7 000 places assises, 4 500 seulement sont couvertes.
En virage, les supporters des deux équipes subissent intempéries et courants d’air sur des sièges pour la plupart dans un état pitoyable.
Quelle image que celle de l’accueil parisien pour les supporters de l’équipe adverse, regroupés dans ce virage non couvert. Dans les tribunes latérales pour atteindre sa place, en certains endroits, il faut escalader les rangées. Pas question de la quitter à la mi-temps … compte tenu de l’exiguïté des passages. Il n’est pas forcément très agréable d’avoir dans le dos les genoux de son voisin. Dans la tribune Paris, pour accéder aux escaliers menant aux places, les voies sont délicates pour certains. Des personnes sont tombées en y accédant.
Le public doit être accueilli dans des conditions de confort digne des exigences modernes en matière d’équipements sportifs et digne du standing d’une ville comme Paris.

OUI : Paris doit avoir un stade sûr. De nos jours, il est devenu nécessaire, dans les enceintes accueillant du public, d’avoir un système de surveillance et de sécurité pour gérer d’éventuels mouvements ou dangers pour les spectateurs. Un poste de sécurité adapté et moderne est aujourd’hui nécessaire.

OUI : Le Stade Français Paris mérite un stade doté d’infrastructures permettant une bonne diffusion des rencontres et des exploits et émotions que suscitent ce sport.
Actuellement, la presse et les médias sont accueillis sur quelques tables brinquebalantes. Des câbles de toute nature parcourent les bâtiments et le stade. Le provisoire est devenu de l’usuel depuis des années.
Le rugby et le Stade Français Paris doivent avoir un espace média dans leur stade, doté d’outils performants à la pointe des avancées technologiques.

OUI : Paris doit avoir un équipement sportif dédié au rugby qui permette que les rencontres soient vécues conformément aux valeurs de ce sport dans une ambiance conviviale et familiale.
Le stade Jean Bouin accueille depuis des années des supporters de rugby responsables et conviviaux, qui respectent la tranquillité du quartier, et il n’a jamais été utile de faire appel aux forces de l’ordre pour les entrées et les sorties de rencontres.
Ce nouveau stade, ouvert sur la ville, conçu avec des espaces commerciaux ouverts aux habitants, sera à cette image et parfaitement intégré au quartier.

OUI : Le rugby a besoin à Paris d’un stade d’une capacité comparable à celles des stades des plus grands clubs de France et d’Europe. Le rugby devient en effet de plus en plus populaire, de nouveaux spectateurs viennent assister au match en famille attirés par l’ambiance qui règne autour des rencontres, une ambiance unique, celle d'une grande famille, comme celle qu'a su créer ce club et son Président Max Guazzini.
Le rugby et le Stade Français à Paris ne peuvent plus se contenter d’installations aussi vétustes et obsolètes au regard des exigences modernes et ont besoin aujourd’hui d’un stade d’une capacité et d’un standard d’accueil comparable à ceux des plus grands clubs français et européens (Toulouse, 19 000 places, Bayonne, 17 000 places, Biarritz, 15 000 places, Clermont-Auvergne, 16 000 places, Toulon, 14 000 places … Munster, 26 000 places, Leicester, 18 000 places, Leinster, 18 000 places, Cardiff, 13 000 places …). Actuellement, le stade a une capacité parmi les dernières de celles du TOP14.

OUI : Le Stade Français Paris mérite un stade qui permette aux spectateurs de vibrer aux exploits des joueurs, de profiter du côté spectaculaire de ce sport mais aussi de partager ses émotions.
Aujourd’hui en effet, au-delà du spectacle, chacun aime, dans de grandes enceintes, à l’occasion de grands évènements, partager ses émotions avec l’autre.
C’est un phénomène qui dépasse largement le sport. Le nouveau stade Jean Bouin par sa capacité adaptée au rugby et par le caractère doux et convivial de son architecture répondra parfaitement aux besoins de notre époque.
D’autre part, ce stade permettra à l’image des stades anglais, une meilleure proximité avec les joueurs grâce à une pelouse rapprochée des tribunes. Quoi de plus émouvant en effet que d’assister à un match dans un stade anglais ou dans les nouveaux stades en France (Clermont-Auvergne, Montpellier…) quand les spectateurs sont au plus près des équipes et du déroulement du jeu. P
our toutes ces raisons, Paris a besoin d’un stade du niveau des meilleures équipes du championnat français, le TOP 14, et de la Coupe d’Europe, la HCUP.

OUI : Paris doit avoir un stade qui soit aussi une véritable maison du rugby afin d’accueillir d’autres rencontres de rugby franciliennes, nationales et internationales, ainsi que des évènements sportifs destinés aux jeunes de Paris et d’Ile de France qui pratiquent ce sport.

OUI : Le nouveau stade doit être implanté sur le site actuel de Jean Bouin, cet endroit est le berceau du Stade Français Paris et du développement de la culture du rugby moderne à Paris.
C’est aussi un lieu d’implantation historique de ce sport dans l’Ouest parisien et le 16ième arrondissement, le rugby sport centenaire dont la pratique fait partie du patrimoine historique de cet arrondissement (les premières finales du Championnat de France y opposaient déjà le Racing Club de France et le Stade Français). Un stade en effet ce n’est pas seulement des rangées de places et une pelouse. Un stade, c’est aussi un lieu porteur de mémoire et d’émotions qui participe à la gloire de notre sport.

OUI : Ce nouveau stade sera intégré dans la ville et dans le quartier. Il participera aux activités de la ville et à son environnement, l’accueil des spectateurs et les environs du stade seront constitués de larges parvis et d’allées arborées en continuité du quartier.
Des bureaux, des espaces commerciaux, un parking font partie de ce nouveau stade et participeront à une économie qui contribuera au retour sur investissement des sommes engagées pour sa construction.

Innover, c’est surmonter les difficultés et les obstacles.
Comme devant tout changement, toute novation, et Paris en a connu tellement, des incompréhensions, des résistances se font jour.
Mais comment croire que Paris ne puisse disposer des moyens d’avoir un stade de rugby moderne et adapté à la pratique actuelle, nationale et internationale, de ce sport ?
Pourquoi faudrait-il également refuser les propositions d’utilisation de nouveaux espaces sur l’hippodrome d’Auteuil, déployés sur six hectares d’espaces verts, qui permettront dans des conditions de qualité et de confort incomparables le déroulement d’activités scolaires aujourd’hui effectuées dans des installations vétustes et mal adaptées.

Pour ce grand projet, qui au-delà d'un club vise à construire la maison du rugby à Paris, la ville de Paris a choisi un projet architectural novateur inscrit dans une démarche durable. Une architecture douce, un projet extrêmement innovant et d’une grande qualité esthétique.

Pour toutes ces raisons, nous sommes persuadés que le futur stade Jean Bouin rénové sera un lieu emblématique pour la capitale, tant au niveau national qu’international, dans un sport, le rugby, qui est aussi une véritable culture, un lieu indispensable au rayonnement sportif de Paris au plus haut niveau.

Le Bureau de l’Association

Date de création : 01/10/2009 : 10:23
Dernière modification : 01/07/2011 : 21:19
Catégorie : Evènements


Imprimer l'article Imprimer l'article

Le futur stade
Slideshow

22 février 2013

^ Haut ^